Le portage est entré dans notre vie à l’occasion d’un salon de type bio, notre première rencontre à lui et moi avec une écharpe de portage. Une bonne crise de rire, des gestes très maladroits, un poupon installé de manière plus ou moins bancale et une certitude, qui se dissipera au fur et à mesure de l’utilisation de notre écharpe, l’écharpe tissée c’est pas pour nous.

 

L’écharpe de portage : un choix personnel

La JPMBB est alors apparue comme une évidence. Après quelques recherches sur internet, nous nous sommes dit : « C’est cette écharpe de portage là qu’il nous faut !». Pourquoi donc ? Parce qu’elle permet de faire le noeud et de mettre bébé dedans et de l’en sortir sans avoir à tout défaire.

La JPMBB est une écharpe de portage très appréciée des papas

L’écharpe de portage JPMBB permet de créer le lien d’attachement

Si la JPMBB est plus sécurisante qu’une écharpe porte-bébé tissée au premier abord, elle demande aussi un apprentissage. Voilà pourquoi après avoir visionné les vidéos plusieurs dizaines de fois, je me suis rendue à l’évidence, faire un atelier est indispensable pour apprivoiser cette écharpe un peu différente des autres écharpes du fait qu’elle soit composée d’élasthanne.

Porter avec une écharpe de portage ça peut aussi s’apprendre !

Après l’atelier de portage, à une quinzaine de jours de l’accouchement, je rentre à la maison, je fanfaronne et montre à monsieur comment nouer cette jolie étole noire de 5 mètres de long.

Et puis plus rien jusqu’au jour J. Et le jour J c’est le drame. Impossible de me souvenir du noeud de base, et ce malgré la notice papier. Ça tombe mal, car nous n’avons que l’écharpe de portage pour sortir de la maternité et faire les quelques mètres qui nous séparent de la maison. Pour couronner le tout, césarienne oblige, c’est monsieur qui va porter bébé et monsieur, il n’a jamais essayé l’écharpe. Petit moment de flottement et de solitude, et puis nous vient l’idée de dégainer l’ordinateur pour visionner les vidéos sur Internet. C’est dans ces moments là que l’on bénit la technologie ! Alléluia !

Quelques visionnages plus tard et une installation de la JPMBB très approximative nous voilà fin prêts. Lui fier comme un coq de porter sa fille, elle bien lovée contre son papa avec qui elle fait connaissance, et moi heureuse de les voir si proche. Au moment de partir, la secrétaire de la maternité nous interpelle : « Mais vous sortez comme ça ? Où est votre poussette ? » Elle nous regarde stupéfaite. Crime de lèse-majesté nous avons osé blottir notre bébé contre nous…

L'écharpe de portage JPMBB est utilisable dès la naissance

La JPMBB nouée par un papa pour porter son bébé à la maternité

Portage et partage

L’écharpe de portage JPMBB une fois de retour à la maison, est toujours d’actualité. Monsieur l’utilise pour aller faire les courses ou pour aller manger au restaurant, avec plus ou moins de réussite, mais l’envie et le coeur y sont. En fait, c’est comme tout, lorsque l’on débute, on apprend de nos erreurs. On teste, on rectifie, on modifie notre façon de faire avec un seul et unique but que chacun soit le plus confortable possible. Et puis quand on revoit les photos de nos premiers portages, on rigole, on a un peu honte… On se demande comment on a réussi à installer bébé ainsi, et puis finalement on progresse très vite. Au fil du temps, nos gestes avec bébé sont plus francs et la manipulation de l’écharpe de portage devient plus aisée.

Porter ou plutôt pour continuer de porter mon bébé après l’accouchement, voilà qui me faisait furieusement envie depuis quelques jours… Après un repos bien mérité, et quand je me suis physiquement sentie d’attaque, je m’y suis donc mise. Comme monsieur, mes premiers essais étaient timides. Puis au fur et à mesure on a trouvé nos repères, l’écharpe, ma fille et moi. Avouons-le l’atelier, les vidéos ainsi que les retours et les avis laissés sur mes photos publiées sur le forum et sur la page Facebook de Je Porte Mon Bébé m’ont clairement aidé à progresser, à me sentir en confiance et à oser.

Je Porte Mon Bébé : un peu, beaucoup, passionnément !

L’écharpe de portage bien que nous l’avions, à l’origine, acheté pour son aspect pratique notamment dans les transports parisiens est devenue une seconde peau, un troisième bras, un petit nid douillet. Nous avons aimé sentir notre fille s’apaiser contre nous, faire du peau à peau avec elle, lui donner quelques tétées dans l’écharpe, en bref lui offrir le meilleur. Quand on devient parent, on a souvent tendance à investir dans plein de choses inutiles, s’il y a bien une chose que l’on ne regrette pas d’avoir acheté c’est bien ELLE, notre écharpe de portage, notre JPMBB ! En fait pour tout vous dire nous n’en avons  pas acheté une, mais plusieurs car il faut bien l’avouer nous sommes tous les trois devenus accro à la JPMBB et au portage en général ! Et puis chaque saison les coloris changent, alors on s’adapte, on se met à la page !

La JPMBB permet de porter sur le ventre, sur la hanche ou sur le dos

La JPMBB testée et adoptée à l’extérieur

Retrouvez d’autres écharpes de portage JPMBB ici sur la boutique.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

marion.r
About The Author

marion.r

Marion 30 ans tombée dans la marmite à la naissance de sa fille et devenue accro dès les premiers portages. Monitrice de portage formée JPMBB et référente Peau à Peau.