Le porte-bébé Manduca bien que recommandé dès la naissance par le fabricant s’utilise de manière optimale dès 6 mois. Ce porte-bébé qui fait parti de la famille des préformés est un système de portage très connu du grand public pour sa simplicité d’utilisation. Mais, derrière cette image de porte-bébé plug and play ou prêt à l’emploi se cache en fait un système de portage à réglage multiple.

Le Manduca est un porte-bébé physiologique. Un système de portage qui offre au bébé/bambin (d’environ 6 à 24 mois en fonction du gabarit) une bonne position : assise profonde, genoux à hauteur des fesses grâce à la largeur de son tablier dorsal… ainsi qu’un confort non négligeable au porteur grâce à sa ceinture et ses bretelles rembourrées juste comme il faut.

Pensé par des monitrices de portage, le porte-bébé Manduca s’utilise jusqu’à 20kg environ. En chanvre et coton BIO, le Manduca est un porte-bébé léger (600 grammes) facile à transporter. Il se glisse partout, dans une poussette, dans un grand sac à main ou encore dans la valise. En voyage avec un bambin, c’est l’idéal !

 Le porte-bébé Manduca à la loupe

 Le tablier

Le Manduca dispose d’un tablier relativement souple « réglable » en hauteur grâce à un système de zip. La largeur quant à elle est fixe. Néanmoins, le fabricant a inséré une « culotte » fixée sur le tablier afin que les plus petits puissent être installés de façon à ne pas avoir les jambes trop écartées. Grâce à cette culotte, le porte-bébé Manduca pourra être utilisé de manière ponctuelle et sur de très courts moments avec un jeune enfant, le dos de bébé n’étant pas soutenu convenablement.

Le rectangle dorsal du Manduca dispose aussi de trois paires de pressions, deux sur le tablier et une sous le zip, qui servent à maintenir la culotte. Le bas du tablier est légèrement rembourré au niveau des cuisses du porté pour le confort de ce dernier.

Dimensions du dossier :

Hauteur ouvert : 40cm
Hauteur fermé : 32cm
Largeur : 31cm

Le rectangle dorsal du Manduca peut s'agrandir grâce à un zip

Le porte-bébé physiologique Manduca avec son rectangle dorsal ouvert en grand

Les bretelles

Le porte-bébé Manduca a deux bretelles cousues au tablier qui viennent se poser sur les épaules du porteur comme un sac à dos. Ces bretelles sont relativement bien rembourrées et rendent le portage en Manduca très confortable. Sur ces bretelles se trouvent un clip (dont la hauteur est ajustable) servant à les maintenir sur les épaules ainsi qu’une sorte de bouton en plastique sur lequel reposent les élastiques de la capuche.

Les bretelles du porte-bébé peuvent être entièrement déclipsées et croisées dans le dos pour une meilleure répartition du poids du bébé en portage ventral.

Les bretelles du porte-bébé Manduca

Le porte-bébé Manduca dispose de bretelles rembourrées

La capuche

Le porte-bébé Manduca dispose d’une capuche  permettant de couvrir la tête de bébé lorsqu’il dort notamment afin d’éviter qu’elle ne ballotte. Des élastiques fixés aux angles de capuche permettent de la fixer sur le bouton en plastique situé sur les bretelles. Lorsque celle-ci n’est pas utilisée, elle est rangée dans une poche à scratch située sur le haut du tablier dorsal et sert d’appui-tête.

Le Manduca dispose d'une capuche

La capuche du porte-bébé Manduca et ses élastiques permettant de la fixer sur les bretelles

 La ceinture

Le porte-bébé Manduca est doté d’une ceinture  à boucle avec un bouton de sécurité. Cette ceinture est légèrement rembourrée. Elle peut s’agrandir jusqu’à 140cm. Au dos de cette ceinture se trouve une grosse étiquette avec quelques règles de sécurité  et les conseils de lavage (passage en machine à 30°).

Le Manduca dispose d'une boucle de sécurité 3 points

Le Manduca est doté d’une boucle très sécurisante pour l’utilisateur

Les boucles de réglage

Le porte-bébé préformé Manduca possède des boucles de réglage. Une sur le haut de chaque bretelle permettant d’ajuster le corps à corps avec l’enfant. Et deux autres qui relient les bretelles au tablier situé au niveau des cotes du porteur dont le réglage est multidirectionnel permettant dans un sens de régler la taille des bretelles et dans l’autre de gérer la bascule du bassin et donc l’arrondi du dos du bébé.

En image :

Le porte-bébé Manduca dispose de boucles de réglage

Porté-Bébé Manduca : à quoi servent les boucle de réglage multidirectionnelle et sangles?

Le Manduca est un porte-bébé préformé polyvalent. Il permet de porter sur le ventre, sur le hanche et sur le dos. Cette polyvalence lui permet d’être utilisé de longs mois. Qui plus est, plus le bébé grandit et grossit, plus le Manduca est confortable et agréable.

Le porte-bébé Manduca est décliné en de nombreux coloris : noir, orange, bleu turquoise, vert… et en des coloris un peu plus fantaisies appelés Editions limitées. Son prix varie de 109 à 119 euros en fonction du coloris choisi.
Rappelons que pour une utilisation la meilleure qu’il soit, le Manduca doit être réservé à des bébés de 6 mois et +.
Partager

La première fois, elle pleurait. Fort, dans son petit berceau de plexiglas de la maternité.

J’ouvris la valise et en sortis ma botte secrète. C’était mon quatrième enfant, il en faudrait plus pour m’impressionner.

Je posais le livret d’explications en images sur le lit, et saisis mon écharpe de portage stretch. Je l’avais choisie quelques semaines plus tôt, lilas, poche grise. Je m’emmêlais un peu, pestais sur cette matière nouvelle et déconcertante, parvins enfin à un noeud de base peu esthétique mais efficace, et glissais Ultime contre moi, remontais les pans pour l’entourer. Un peu étonnée, elle ouvrit ses grands yeux noirs et de blottit contre mon cœur avec une joie évidente. J’arpentais alors le long couloir jusqu’à la nurserie avec toute la fierté d’une jeune mère, fût-ce pour la quatrième fois.

Il se trouva bien quelqu’un sur mon chemin pour me poser la question habituelle:

Elle n’a pas trop chaud là dedans?

Les gens, quand ils ne connaissent pas, n’ont pas souvent l’humilité de poser les vraies questions qui les démangent: Mais qu’est-ce que c’est que ça? Comment ça marche une écharpe porte-bébé?

Non, à la place, ils demandent si le bébé ne va pas tomber, ou s’il peut encore respirer. Même ma mère ne peut pas s’en empêcher, tu vois.

Ultime serrée contre mon cœur dormait à présent paisiblement, et j’arpentais les couloirs de l’étage, ma prison dorée pour quelques heures encore. Je rentrais ensuite dans ma chambre et la gardais ainsi blottie un long moment, ignorant alors encore que cette écharpe JPMBB allait devenir notre meilleure alliée pendant les semaines qui suivraient. Mais c’est une autre histoire…

J’ai quatre enfants. Je sais que tu sais, mais j’aime bien le dire. Peut-être parce que je n’en reviens toujours pas moi-même, en tout cas pas parce que je risque de l’oublier, ne fût-ce que cinq minutes, confortablement planquée dans les toilettes – je voudrais bien pourtant, mais ils ne sont pas vraiment d’accord.

De la même manière que chaque enfant est différent, on est une mère différente pour chacun. Il y a dix ans, on ne parlait guère de portage en écharpe. Il y a six ans, on m’en a bien parlé, mais tout ce que je voulais, déjà, c’était cinq minutes consécutives sans hurlements, ce qui certains jours relevait du miracle. Je te rassure, il avait une sacrée bonne excuse pour ça, mais quand même, j’aurais payé cher pour qu’on m’en débarrasse sans laisser de traces avant de choper des acouphènes à vie.

Puis j’ai fait un voyage en Afrique. Où la Pili-Pili s’est incrustée en passagère clandestine, mais où, surtout, j’ai passé trois semaines à la rencontre des femmes et des bébés, Converse aux pieds, sac au dos, et appareil photo à la main.

Et ce fut la révélation. Là-bas, foin d’écharpes de portage ou de porte-bébés sophistiqués, un bout de drap, de tissu, de couverture, de tapis même, et un noeud rudimentaire,  tout fait l’affaire. C’est culturel, c’est comme ça, les bébés sont portés neuf mois devant (intra utero), et au moins autant derrière, c’est une évidence. Et les bébés sont calmes, bercés par la marche des mamans.

Révélation, déclic, il ne m’en fallait pas plus. Mon ventre s’arrondissant, j’ai acheté une écharpe de portage traditionnelle de marque allemande, parce que ce sont quand même les pionniers dans le domaine du bobio. Quelques entraînements devant le miroir, et très vite, les nœuds sont devenus automatiques. Mes voisins ont eu beau me demander si je comptais voter Cohn-Bendit, il leur fallait bien constater que mon bébé  jamais ne braillait et que moi toujours pas ne votais (j’ai pas le droit). Quant à moi, je vaquais à mes occupations de mère de famille nombreuse. Puis j’ai emmené ma Pili-Pili en randonnée en montagne, elle pesait juste le poids du sac à dos de bouffe, mais en plus chouette. Puis dans le métro parisien, pour être sûre de ne pas la perdre. L’été de ses deux ans, elle allait même chercher l’écharpe de portage comme un chien sa laisse, l’air de dire qu’il était grand temps d’aller se promener.

Bien évidemment, j’ai copieusement enquiquiné tout mon entourage pour les convaincre.  Je suis devenue la pasionaria du portage dans le quartier. Si les mamans sont souvent curieuses, les papas, eux, sont souvent un peu plus sceptiques. Mais, quand j’ai montré à la maman son premier noeud d’écharpe avec un vrai bébé dedans, le sien,  et que bébé s’endort sans un pleur, tout contre sa maman qui retrouve le sourire, je sais que j’ai marqué des points. Dans tous les camps.

Envie de faire un cadeau original à une femme enceinte ou à un jeune couple de parents pour les fêtes de fin d’année ? J’ai ce qu’il vous faut : un porte-bébé ! Les porte-bébés physiologiques sont très nombreux sur le marché : écharpe de portage, sling, Mei Tai, préformé … Certains peuvent être utilisés dès la naissance et jusqu’à la marche, d’autres en revanche sont réservés à une tranche d’âge spécifique. Voici un petit guide qui devrait vous aider à y voir plus clair.

Quel porte-bébé, pour quel âge ?

  • Pour un nouveau-né

Deux porte-bébés sont particulièrement adaptés au nouveau-né. L’écharpe de portage, qu’elles soient tissées comme les écharpes de Didymos ou qu’elles soient tricotées comme les écharpes Je Porte Mon Bébé, et le Sling ou écharpe sans noeud/à anneaux. Pourquoi donc ? Parce que ces deux systèmes de portage sont des porte-bébés entièrement réglables permettant de porter bébé dans une position physiologique parfaite. Fabriqués dans un tissu qui offre un soutien optimal au dos de bébé, le sling et l’écharpe de portage sont des porte-bébés complémentaires. Il est donc tout à fait envisageable d’avoir un sling pour la maison et une écharpe pour les longues distances.

Les avantages de l’écharpe de portage :

  • Elle permet un portage de bébé à une ou plusieurs couches de tissu.
  • Elle offre un portage symétrique reparti sur les épaules et sur les hanches.
  • L’écharpe de portage peut-être utilisée pour porter bébé dans différentes positions.

L’inconvénient de l’écharpe de portage :

  • Elle peut demander une petite prise en main.

Prix : de 69 à 135 euros

L'écharpe de portage peut être utilisée dès la naissance

L’écharpe de portage est pratique et indispensable de la naissance à la marche !

Les avantages du sling/écharpe à anneaux/écharpe sans noeud : 

  • Il est simple et facile à utiliser.
  • Il se glisse partout : voiture, poussette, sac à main.
  • Il ne traîne pas par terre lors de l’installation

L’inconvénient du sling/écharpe à anneaux/écharpe sans noeud :

  • Le portage asymétrique sur une seule épaule.

Prix : de 55 à 67 euros

Le sling est un porte-bébé asymétrique

Le sling est un porte-bébé facile à utiliser qui offre un portage à une seule couche

  •  Pour un bébé de 3 mois

Bébé a grandi. Il a le dos un peu plus musclé et un écartement de genoux un peu plus important. On peut donc maintenant le porter dans un Mei Tai réglable comme : le Baby Carrier de Storchenwiege, le My Sol de Girasol ou le DDTai de Didymos. Grâce à des systèmes de réglages du dossier en hauteur et/ou en largeur et à un tissu souple, ces porte-bébés, bien qu’ils ne permettent pas un serrage pli par pli comme l’écharpe ou le sling, sont de bon moyens de portage pour un bébé âgé de 3 mois et plus.

Les avantages du Mei-Tai/porte-bébé chinois/asiatique, réglable :

  • Il est simple à utiliser et ne requiert  aucune connaissance de noeud.
  • Il est utilisable jusqu’à la marche.
  • Il offre un bon compromis entre l’écharpe, pas toujours évidente à nouer, et le sling pas toujours très confortable sur la longueur, asymétrie oblige !

L’inconvénient du Mei-Tai/porte-bébé chinois/asiatique, réglable : 

  • Les grandes bretelles qui ont souvent tendance à traîner par terre.

 Prix : de 88 euros à 138 euros

A noter que l’écharpe et le sling restent des moyens de portage tout à fait adaptés à des bébés de 3 mois et plus.

Le Mei Tai évolutif est un porte-bébé polyvalent

Le Mei Tai réglable est un système de portage qui s’adapte à toutes les morphologies.

  • Pour un bébé de 6 mois et +

Avec un enfant qui découvre la motricité (se met assis, fait du 4 pattes…) ainsi que la marche, on pourra bien entendu continuer à utiliser les différents moyens de portage cités ci-dessus : écharpe de portage, Sling et Mei Tai. Mais viendra s’ajouter à cette longue liste le Porte Bébé « préformé ». S’il n’est pas vraiment adapté à la morphologie d’un tout petit, pour un enfant qui souhaite être moins contenu, plus libre de ses mouvements ou pour un enfant qui commence à peser, le préformé comme le Manduca ou le Bondolino c’est vraiment l’idéal.

Les avantages du préformé :

  • Il s’installe aussi facilement et rapidement qu’un sac à dos.
  • Il est très confortable et permet de porter sur de longues distances.
  • Il permet de porter au dos sans trop d’appréhension.
L’inconvénient du préformé :
  •  Il est un peu encombrant.
Le préformé est un porte-bébé simple à utiliser et confortable

Le Manduca s’utilise sur le ventre ou sur le dos. Il est très agréable avec un bambin

En portage d’appoint on pourra aussi opter pour un Tonga. Ce filet en coton 100% made in France est une aide au portage à bras. Idéale à la maison ou pour de petits trajets, le Tonga se glisse partout (poussette, sac à main…) et sait se faire discret. Ce porte-bébé est aussi très pratique quand il fait chaud, pour allaiter ou encore pour se baigner. Sa facilité d’utilisation et son prix font du Tonga un système de portage à la portée de tous.

Les avantages du Tonga réglable :

  • Il offre un portage physiologique sans avoir à faire de noeud.
  • Il permet à l’enfant de trouver son équilibre et se s’agripper.
  • Il est d’un excellent rapport qualité/prix.
L’inconvénient du Tonga réglable :
  • Il peut vite se montrer inconfortable si mal installé.

Prix : 35 euros

Le porte-bébé Tonga est une aide au portage à bras

Le porte-bébé Tonga est un porte-bébé facile à glisser dans la valise.

Aujourd’hui on parle de cadeau de Noël car c’est de circonstance, mais on peut très bien offrir un porte-bébé physiologique en guise de cadeau de naissance ou juste pour le plaisir !

Joyeux Noël et bon portage ! 

Il y a des porte-bébés qui savent se rendre indispensables. C’est le cas du Tonga. Bien que peu connu du grand public, ce porte-bébé de fabrication française est LE porte-bébé à avoir dans le sac à langer, la voiture ou la poussette. À utiliser comme aide au portage à bras, le Tonga est un porte-bébé rapide à enfiler et peu encombrant.

Porte-bébé Tonga : première rencontre

 

Sur le papier, le porte-bébé Tonga semble relativement simple à utiliser, en pratique, quand il s’agit de le régler et d’installer bébé dedans pour la première fois ça se complique un peu. Et pour cause, la notice livrée avec le Tonga est très peu illustrée et détaillée. Nombreux sont ceux donc qui restent coi après avoir lu et relu de haut en bas et de gauche à droite le mode d’emploi.

La notice illustrée du Tonga

Voici donc un extrait de la notice du porte-bébé Tonga

Le Tonga est un porte-bébé constitué d’un large filet en maille, d’une bandoulière et d’une boucle en plastique. C’est en enroulant la bandoulière qui vient prendre appui sur l’épaule porteuse que l’on règle la taille du hamac dans lequel bébé est installé. Ce réglage est donc essentiel pour un portage optimal et confortable.

Mieux qu’un long discours une vidéo ou plutôt deux pour apprendre à régler votre Tonga :

 

La boucle en plastique du Tonga peut être placée au choix dans le dos entre les omoplates ou devant juste en dessous de la clavicule.

Le Tonga réglable, grâce à cette fameuse boucle, s’adapte à tout type de morphologie. Nul besoin d’avoir un porte-bébé par porteur donc. À noter qu’en cas d’allaitement, la boucle est fort appréciable, car elle permet de bien placer bébé face au sein que ça soit à l’horizontale ou à la verticale.

 

Le porte-bébé Tonga permet d'avoir les mains de libre

Le porte-bébé Tonga est très utile pour les pauses tétées

 

Porte-bébé Tonga : premiers essais 

 

Le porte-bébé Tonga est, une fois réglé correctement, assez simple d’utilisation même si les premiers essais ne sont pas toujours très concluants. La preuve en image :

Le porte-bébé Tonga est une aide au portage à bras

Tout premier portage en Tonga, avec boucle devant, pas des plus réussi donc !

Et puis au fur et à mesure le portage en Tonga devient simple, facile, évident et surtout indispensable. Que l’on porte sur le ventre, sur la hanche ou sur le dos, le réglage du Tonga ainsi que l’installation du bébé sont toujours les mêmes.

Le Tonga permet au bébé d'être actif dans le maintien de son corps

Le Tonga s’utilise assez facilement sur un manteau

Comme avec tous porte-bébé, que ce soit l’écharpe, le sling ou bien le Mei Tai, le Tonga doit être positionné de manière à aller d’un genou à l’autre du bébé afin que celui-ci puisse être en position dite physiologique, c’est à dire assis sur sa base, les genoux plus hauts que les fesses, le bassin basculé. Pour installer le Tonga de cette façon il est important de laisser le porte-bébé en corde dans le creux des genoux de l’enfant et de le laisser s’asseoir dessus avant de le remonter sur son dos comme on peut le faire avec un sling.

 

Porte-bébé Tonga

Pour laisser s’asseoir bébé il est important de laisser le porte-bébé (Sling ou Tonga) en corde dans le creux des genoux de l’enfant.

Le porte-bébé Tonga est utilisable de 6 mois à environ 3 ans. Très pratique lorsque bébé commence à marcher,  quand il fait chaud, pour donner le sein rapidement ou encore pour aller à la piscine ou à la mer, le filet made in France a tout pour plaire.

Le Tonga ne montant pas jusqu’en haut du dos du bébé, le portage se fera avec une main dans le dos en soutien jusqu’à ce que le bébé/bambin/enfant trouve son équilibre et s’agrippe.

Le porte-bébé Tonga est utilisable jusqu'à 15kg

Le porte-bébé Tonga est utilisé ici sur la hanche avec une petite fille de 2ans et demi pour un portage d’appoint

 

Pourquoi craquer pour un porte-bébé Tonga ?

 

  • Porte-bébé fabriqué en France et en coton.
  • Porte-bébé léger, compact et se glisse partout.
  • Porte-bébé facile à enfiler et à utiliser.
  • Porte-bébé peu contenant.
  • Porte-bébé permettant un portage aéré.
  • Porte-bébé convenant à n’importe quel porteur.
  • Porte-bébé offrant des hauteurs de portage différentes.
  • Porte-bébé permettant au bébé de conserver le réflexe d’agrippement et d’être actif dans le maintien de son corps.
  • Porte-bébé offrant un bon rapport qualité/prix.

 

Porter son enfant est une évidence pour la plupart d’entre nous, mais ce n’est pas toujours le cas pour tout le monde. Il est légitime de se poser des questions avant de faire ce choix, mais certaines idées reçues ont la vie dure – en particulier chez ceux qui n’ont jamais essayé. Voici donc un petit tour d’horizon de ces réflexions que l’on entend parfois, et les raisons pour lesquelles il ne faut pas se laisser freiner par celles-ci. 

1 – Porter bébé, « c’est compliqué ! »

Une écharpe de portage, il faut la nouer, c’est vrai, et donc apprendre une nouvelle technique. Est-ce vraiment plus compliqué que de déchiffrer le mode d’emploi pour déplier la poussette de compétition et y fixer tous ses accessoires ?

Qui plus est, il existe des ateliers de portage afin d’aider les débutants à s’en sortir plus facilement, et une fois qu’on a un peu pratiqué, nouer son écharpe devient aussi facile que d’enfiler son manteau (ou de déplier sa poussette !). Et pour ceux qui ont vraiment peur des noeuds, il existe d’autres types de porte-bébés, comme les slings (à anneaux) ou les préformés (à boucles), qui n’en nécessitent même pas.

Sling Babylonia Prunella

Le porte-bébé sling, ou écharpe à anneaux (ici un modèle de Babylonia), permettent d’installer rapidement et facilement son bébé, sans avoir besoin de nouer le porte-bébé.

2 – Porter son bébé, « ça fait mal au dos »

Les  parents qui portent leur bébé ne sont pas masochistes : si ça leur faisait vraiment mal au dos, ils arrêteraient. Une écharpe ou un porte-bébé physiologique adapté, bien réglés, ne doivent pas être inconfortables pour le porteur. On ne doit pas avoir à compenser ou modifier sa posture naturelle lorsqu’on porte son enfant, que ce soit sur le ventre, la hanche, ou le dos.

En écharpe de portage notamment, les pans bien étalés dans le dos permettent d’éviter les douleurs en répartissant le poids sur tout le haut du corps, voire également sur les hanches. Si porter votre enfant vous fait mal, il est temps de prendre contact avec votre monitrice de portage préférée afin d’y remédier.

L’écharpe de portage avec ses pans bien étalés permet de répartir le poids et d’éviter les douleurs – ici avec une écharpe Je Porte Mon Bébé

3 – Avec le porte bébé, « le bébé s’habitue et on ne peut plus le poser, il devient capricieux »

Le bébé porté, au contraire,a souvent une phase d’indépendance vers 8 ou 9 mois, où il découvre la motricité et n’a plus du tout envie d’être portés (au grand désespoir des parents !). Mais on n’a pas besoin d’attendre 8 mois pour que bébé prennent, à son rythme, de l’autonomie. Un nouveau-né a un grand besoin de contact, et en satisfaisant ce besoin, on l’aide à prendre confiance et à se détacher de son parent – tout comme on ne peut se débarrasser de sa soif qu’en buvant à satiété. 

4 – Si bébé est porté, « on ne coupe pas le cordon, les bébés sont moins sociaux »

Porter son enfant, c’est aussi lui permettre d’être à la bonne hauteur pour partager le monde avec lui.

On porte bébé à hauteur d’adulte : on lui offre ainsi la possibilité de découvrir plus facilement le monde qui l’entoure, et pas seulement les personnes qui s’occupent spécifiquement d’eux. N’est-il pas plus facile de montrer des choses et de parler à son enfant quand on l’a près de soi, que lorsqu’il se trouve à distance dans une poussette ?

5 – Si on porte bébé, »il apprend moins vite à marcher »

Ce n’est pas parce qu’on porte son bébé qu’on doit le porter toute la journée : les parents qui ne portent pas ne laissent pas leur enfant attaché en poussette ou en cosy du matin au soir, c’est la même chose pour les parents porteurs. De plus, porter son bébé favorise le développement de son équilibre, nécessaire à l’apprentissage de la marche.

6 – L’écharpe de portage, « c’est quand même cher pour un bout de tissu »

Une écharpe porte-bébé de qualité coûte cher, justement parce que ce n’est pas un simple bout de tissu : la matière et le tissage particuliers aux écharpes sont importants pour garantir un portage confortable et en toute sécurité. Suivant son budget, on peut choisir une bonne écharpe en entrée de gamme, ou décider de se faire plaisir avec une magnifique édition limitée que l’on portera comme un vêtement de luxe. Et puis si vraiment on hésite à cause du prix, pourquoi ne pas mettre une écharpe de portage ou un porte-bébé physiologique sur la liste de naissance ?

7 – Le porte bébé sling ou l’écharpe,c’est un truc de bonne femme

Il suffit de voir les regards féminins se tourner vers un papa qui porte son bébé pour se convaincre que ces messieurs ont tout à gagner à se mettre au portage ! Plus sérieusement, le portage peut aider les papas à faire connaissance avec leur enfant et à prendre leur place dans la nouvelle relation qui se bâtit. Et sur un simple plan pratique, les hommes aussi ont besoin d’avoir les mains libres quand ils se promènent avec leur famille !

Écharpe porte-bébé pour faire connaissance avec son nouveau-né, une étape importante pour les papas.

8 – Le portage des bébés, c’est un « truc de hippie »

Et pourtant, qu’y a-t-il de plus pratique pour se déplacer en milieu urbain, entre les trottoirs étroits, les voitures mal garées et les transports en commun ? Le portage est un outil, que chacun peut adapter à son mode de vie, et même à son style vestimentaire… On y trouvera son compte quel que soit son style !

9 – Porter son bébé, si on n’allaite pas, ça n’a aucun intérêt

Porter son bébé il est vrai, est un excellent outil quand on allaite son enfant. Le peau à peau favorise la lactation lorsque celle-ci a du mal à s’installer, et plus tard, il permet de faire téter son bébé confortablement et en toute discrétion un peu partout. Cependant allaitement et portage ne font pas partie d’un pack : on peut allaiter sans porter, tout comme on peut porter sans allaiter. D’ailleurs, il est tout à fait possible de donner un biberon en écharpe de portage, grâce à la position Assis de Profil !

Écharpe de portage et position « Assis de Profil » qui permet de donner le biberon au bébé porté.

10 – Le portage du bébé ça va bien les 3 premiers mois, mais après faut pas exagérer

Un bébé porté, bien sûr, ça grandit. Il y a des différences énormes entre un nouveau-né de quelques jours, un bébé de 3 mois,  un bambin de 12 mois. Alors évidemment, on ne porte pas de la même manière un nourrisson et un bébé plus grand, même si on peut utiliser le même outil : on l’adapte au développement de son enfant, et un bambin qui marche ne va pas passer sa journée en écharpe de portage. Cependant un porte-bébé physiologique reste adapté aux bébés plus grands, et il est tout à fait possible de l’utiliser aussi longtemps qu’on le souhaite (et surtout comme on le souhaite), jusqu’à ce que son bébé n’en soit plus un, du tout. 

Le sling est un porte bébé sans noeud, parfois appelé un peu à tord « écharpe sans noeud ». Si au premier abord le sling semble simple d’utilisation il nécessite une petite prise en main, quelques réglages et essais avant d’obtenir une installation parfaite. Voici donc quelques tuyaux et astuces en 3 étapes pour utiliser du mieux que possible un sling qu’il soit à plis cousus ou non cousus.

Le sling : un bout de tissu et des anneaux

Avant d’installer bébé dans le sling, il faut commencer par le monter sur les anneaux. Une étape qui, aussi anodine soit-elle, est une étape importante pour réussir l’installation et surtout le réglage du porte-bébé sans noeud.

Pour monter son bébé sling il faut :

  • Installer les anneaux du porte bébé sur l’épaule opposée à la hanche ou à la poitrine sur laquelle on veut porter bébé.
  • Récupérer dans le bord supérieur du porte-bébé.
  • Faire passer le bord supérieur dans les deux anneaux, puis entre les deux anneaux.
  • Mettre les ourlets supérieur et inférieur bien à plats et bien visibles dans les anneaux de façon à ce que le tissu coulisse bien.
  • Tendre le tissu du porte bébé sling de manière à avoir une poche bien ajustée.
Les sling qui disposent d’ourlets de couleurs différentes comme les Léo de Storchenwiege offrent un repère visuel permettant de reconnaître les ourlets supérieur et inférieur plus facilement quand on règle le porte bébé.
Ici en vidéo :

Préparer son porte-bébé sling

Le porte bébé sling, une fois monté sur les anneaux, est opérationnel ou presque. En effet, il faut maintenant préparer le porte-bébé sans noeud à accueillir bébé. Cette seconde étape est toute aussi importante que la première, car c’est du réglage et du positionnement du porte-bébé dont dépend la réussite de l’installation.

Pour cela il faut :

  • Soulever l’anneau supérieur et tirer le tissu vers le bas avec comme point de repère la hanche (un peu plus haut pour un nouveau-né).
  • Garder la poche bien en corde.
  • Placer les anneaux sur le dessus de l’épaule voire même juste derrière l’épaule. (ils vont revenir devant avec le réglage, dans quelques instants) L’erreur la plus commune est de placer les anneaux trop devant, avant de régler.
Plus la poche du sling sera grande, plus on aura de réglages à faire par la suite et plus les anneaux descendront. Il est donc important de trouver la bonne taille de poche afin d’avoir le moins de réglage à faire une fois bébé installé.

Installer bébé dans le sling

Le sling est un porte-bébé utilisable dès la naissance jusqu’à la marche. On peut donc installer bébé dedans de différentes manières : sur le ventre ou en décentré, sur la hanche vers 4 mois environ et sur le dos après 6 mois et quand on se sent assez en confiance pour le faire.

Pour installer bébé dans le sling en position décentrée il faut :

  • Mettre bébé du côté de l’épaule libre.
  • Passer les deux jambes de bébé dans le sling.
  • Laisser bébé s’asseoir sur la « corde » en le maintenant par la base.
  • Récupérer l’ourlet supérieur au niveau des anneaux et le remonter sur le dos de bébé jusqu’à la nuque en lui soulevant un peu les fesses si le tissu a du mal à venir.
  • Régler l’ourlet supérieur en tirant vers le haut puis vers le bas.
  • Régler l’ourlet inférieur en faisant le même geste.
  • Serrer tous les 5cm de façon à bien mouler le tissu sur le dos de bébé.

Et voilà bébé est installé !

Petite astuce, si le trop de tissu vous gêne, vous pouvez l’enrouler autour des anneaux.

En vidéo ici :



Rajoutez à cela une petite pointe de confiance en vous, un bébé indulgent et vous obtenez la recette de l’installation simple, rapide et efficace du sling !

Le sling est un porte-bébé utilisable de la naissance jusqu'à la marche

Sling, porte-bébé à anneaux ou sans noeud utilisé ici avec une petite fille de 18 mois en pleine sieste

 

Retrouvez d’autres photos et porte-bébés Sling  ici sur la boutique.

Les écharpes de portage rose ne sont pas uniquement réservées aux mamans, nomého ! La preuve par l’image avec ce porte-poupon, fabriqué à partir d’une écharpe de portage double face Didymos Rosalinde, porté ici par Monsieur pour Mademoiselle !

L'écharpe de portage Rosalinde est une écharpe double face

L’écharpe de portage double face Didymos Rosalinde assortie aux chaussures de Mademoiselle

L’écharpe de portage Rosalinde est une écharpe en coton BIO avec une face gris clair et une face vieux rose. Comme toutes les écharpes de la marque Didymos, la Rosalinde est fabriquée en Allemande et labellisée Oeko-Tex 100.

Souple, agréable et facile à manipuler, l’écharpe de portage double face Rosalinde est déclinée en plusieurs tailles : 3m70, 4m20, 4m70 mais aussi en DidySling et en DidyTai pour le plus grand bonheur des accros au roOOoose !

Le Mei Tai est le porte bébé adéquat quand bébé commence à grandir et ne souhaite plus être trop contenu. Qu’il soit réglable ou non, le Mei Tai aussi appelé porte bébé chinois ou porte bébé asiatique est une valeur sûre en matière de portage.

Le mei tai « BBTai » kézako ce porte bébé ?

Le porte bébé mei tai BBTai, tout comme le BB sling, est un porte bébé conçu et commercialisé par la société belge Babylonia. Contrairement aux Mei Tai de Storchenwiege ou de Girasol, le BBTai est un Mei Tai tout ce qu’il y a de plus simple :

  • Un rectangle dorsal en sergé brisé.
  • Deux longues lanières pour faire les bretelles.
  • Deux “petites” lanières qui font office de ceinture.
  • Une culotte amovible pour les plus petits.
  • Un appuie-tête.

Pas de clip, pas de boucle, pas de galons de réglage. Le BB Tai est un Mei Tai à l’état pur, sans chichi.

Le mei tai BBTai est, comme son cousin le BB Sling, fabriqué selon les principes du commerce équitable. Bien qu’il embarque une culotte permettant de porter un petit bébé dixit le fabricant, nous vous conseillons, puisque le rectangle dorsal n’est réglable ni en hauteur ni en largeur, de l’utiliser à partir de 6 mois.

Mei Tai Babylonia BBTai en Noir « Black Beans »

Le rectangle dorsal du BBTai

Le mei tai de Babylonia est doté d’un tablier en sergé brisé. Ce tissage, qui est le même que celui utilisé pour les écharpes de portage tissées, a la particularité d’offrir un bon maintien au niveau du dos du bébé.

Dimensions de l’assise du mei tai :

  • Largeur : environ 41 cm
  • Longueur : environ 46 cm

Le mei tai et ses lanières :

Le porte bébé a des lanières de bretelles et de la ceinture sont elles aussi en sergé brisé. Les bretelles sont cousues en accordéon et sont déployables sur les épaules. Un vrai plus pour le confort du porteur qui retrouvera ici des sensations proches de celles qu’offre une écharpe.

Le BBTai est doté de bretelles déployables

Les bretelles dumei tai  BBTai de Babylonia sont cousues en accordéon pour un meilleur confort

Ce mei tai, grâce à la longueur des bretelles et de la ceinture, convient à toutes les morphologies de porteur. Cette longueur permet de nombreuses finitions : taille, poitrine, avec anneaux…

Les lanières des bretelles permettent aussi d’offrir un peu plus de soutien au niveau de l’assise en déployant bien chaque bretelle d’un creux d’un genou à l’autre jusqu’au bas du dos. Cette installation est fort appréciable lorsque le bébé commence à peser lourd.

Dimensions des bretelles du porte bébé :

  • Longueur : environ 1m90
Dimensions de la ceinture :
  • Longueur : environ 1m70
Le BBTai de Babylonia permet de porter des bambins jusqu'à 20kg

Le BBTai de Babylonia utilisé ici avec une petite fille de 3 ans avec les bretelles déployées sous la base pour un meilleur maintien.

L’appuie-tête du BBTai

Dans le prolongement du tablier, l’appuie-tête lui aussi en sergé brisé se règle à l’aide de deux cordons. Il permet de maintenir la tête du bébé sans la couvrir lorsque celui-ci est endormi.

Le BBTai, utilisations de ce porte bébé :

Ce Mei Tai par Babylonia peut être utilisé pour porter bébé sur le ventre et sur le dos. Adapté pour des bébés à partir de 6 mois, il conviendra aussi pour porter un grand bébé jusqu’à 20 kilos. Bien qu’il n’offre pas un réglage sur mesure comme le MySol de Girasol ou le BabyCarrier de Storchenwiege, on pourra en repliant la ceinture sur elle même essayer d’ajuster la hauteur du tablier en fonction du gabarit du bébé porté.

 

Le Mei Tai de Babylonia en Black Beans

Le BBTai de Babylonia utilisé en ventral avec un poupon

 

Le BBTai de Babylonia peut-être utilisé pour porter sur le ventre ou sur le dos

Le BBTai de Babylonia en portage en portage dos avec un bambin de18 mois

Le BBTai est vendu avec son sac de transport. Un sac à bandoulière relativement grand dans lequel on peut glisser, en plus du porte-bébé BBTai, un porte monnaie, une couche ou encore une tétine.

Le BBTai et son sac de rangement

Le BBTai de Babylonia est livré avec un sac à bandoulière

Le Mei Tai de Babylonia est un porte bébé facile d’entretien. Il passe en machine à 40° mais ne supporte pas le sèche-linge. L’étiquette sur laquelle sont inscrites les instructions de lavage se trouve dans les plis d’une bretelle.

Pourquoi choisir un mei tai BBTai :

  • Parce que c’est un porte bébé simple et facile à utiliser qui nécessite uniquement deux noeuds.
  • Parce que c’est un porte bébé qui offre un confort de portage agréable grâce à ses bretelles déployables.
  • Parce que c’est un porte bébé léger, mais robuste.
  • Parce que c’est un porte bébé discret.
  • Parce que c’est un Mei Tai facile d’entretien.
  • Parce que c’est un porte-bébé fabriqué selon les standards du commerce équitable.
  • Parce que c’est un porte-bébé qui offre un excellent rapport qualité/prix.

Les écharpes de portage JPMBB (Je Porte Mon Bébé) sont disponibles en deux tailles : longue (5m) et courte (3m50). Les écharpes longues sont destinées principalement au portage dans le noeud de base (celui que l’on fait sur soi et dans lequel on peut mettre et enlever son bébé sans toucher au nouage), tandis que les écharpes courtes sont plus adaptées aux portages « sur mesure » sur la hanche et dans le dos.   Dans certains cas particulier, on peut cependant apprécier d’avoir une écharpe de taille intermédiaire : dans ce cas, il suffit de couper son écharpe longue aux dimensions désirées. La manoeuvre est très simple et ne nécessite pas d’avoir des talents de couturière : une paire de ciseaux et une craie suffisent !

Pourquoi ajuster son écharpe de portage JPMBB ?

Il peut y avoir plusieurs raisons pour lesquelles on désire couper son écharpe :

  • parce qu’on a envie d’un coloris qui n’existe qu’en longue, alors qu’on a besoin d’une courte.
  • parce qu’on a envie de conserver sa toute première écharpe, celle qui a vu naître son bébé, mais que celui-ci a grandi et que la longueur est devenue encombrante pour le porter au dos.
  • parce qu’on est d’un petit gabarit et qu’on n’aime pas voir traîner par terre les pans de l’écharpe de portage une fois le nouage terminé.
  • parce qu’on est d’un grand gabarit, et que l’écharpe courte est un peu juste pour certains nouages hanche et dos…

 

Une JPMBB un peu trop longue

Pour certains gabarits, la version longue de la JPMBB est… un peu trop longue !

Ce qu’il faut savoir avant de couper sa JPMBB

Le « Noeud de Base » est le nouage qui utilise le plus de tissu en JPMBB. Cela signifie que si votre écharpe est trop longue une fois ce nouage réalisé, vous pouvez la couper sans regrets, vous saurez faire sans problème tous les autres nouages sur mesure avec la longueur restante. Attention toutefois :

  • S’il y a plusieurs porteurs, vérifiez bien sûr que celui de plus grand gabarit puisse encore faire le Noeud de Base s’il le souhaite une fois l’écharpe raccourcie !
  • Lorsque l’on parle de « Noeud de Base », on parle du nouage avec les pans qui enserrent les hanches et le noeud devant. La variation de ce nouage avec le noeud derrière (et donc sans retour sur les hanche) est généralement moins confortable dans la durée. Si elle peut servir en appoint avec une écharpe courte, elle sera moins appréciée pour un portage au quotidien, notamment avec un bébé qui grandit. Vérifiez donc que vous pouvez bien effectuer ce retour sur les hanches si vous compter porter beaucoup en Noeud de Base.

Le Noeud de Base se règle sensiblement de la même façon avec un bambin ou avec un nourrisson : vous pouvez donc couper votre écharpe sans états d’âmes, si le nouage passe avec votre tout petit, il passera toujours dans quelques mois quand il aura grandi.

Si vous ne portez plus du tout en Noeud de Base, vous pouvez vous inspirer de la longueur de l’écharpe courte (3m50), sachant qu’elle permet de faire tous les nouages hanche et dos pour une taille de porteur jusqu’à 42/44 et qu’il vous faudra donc laisser un peu plus de longueur au delà de ce gabarit.

On coupe !

Remarque : la méthode décrite ici permet de couper une JPMBB longue tout en se laissant la possibilité de continuer à faire le noeud de base. Si vous ne souhaitez plus vous servir de votre écharpe pour ce noeud, les mesures pourront être prises différemment.

Matériel nécessaire :

  • Une paire de ciseaux
  • Une craie de couleur contrastant avec la couleur de votre écharpe
  • Une écharpe (trop) longue

1ère étape : prendre les mesures

Marquage avant découpe de la JPMBB

On repère l’excédent de tissu en noeud de base « à vide ». Inutile de marquer les 2 pans, le 2e sera tracé par symétrie ensuite.

Commencez par faire le Noeud de Base normalement, mais sans mettre le bébé dedans. Avec une craie, marquez sur l’un des pans issu du double noeud la longueur idéale : laissez au moins une vingtaine de centimètres pour faire le noeud aisément sans être en toute fin de tissu.

2ème étape : couper le premier côté

Pan de JPMBB marqué, prêt à découper

On peut choisir de couper le pan droit (comme ici), en biais, ou légèrement arrondi vers la pointe.

Enlevez l’écharpe et mettez à plat le pan que vous avez marqué. Tracez une ligne à la craie sur toute la largeur du pan à l’endroit  que vous avez repéré : vous pouvez la dessiner parfaitement droite, ou encore en biais ou légèrement arrondie selon vos préférences. Coupez ensuite simplement aux ciseaux le long de cette ligne.

3e étape : couper le second côté

JPMBB préparée pour le marquage et la découpe du 2e pan

Veillez à bien superposer les 2 pans à plat avant de marquer, en pliant l’écharpe en son milieu.

Pliez l’écharpe en deux en son milieu afin de superposer les deux pans de l’écharpe. Sur le pan non coupé, tracez une ligne à la craie  en suivant le modèle du pan déjà coupé, puis découpez suivant cette ligne.

4e étape : c’est fini !

Bord d'une JPMBB coupée

Le tissu du bord coupé ne s’effiloche pas, et s’enroule sur lui-même comme sur les longueurs de l’écharpe

Inutile de faire un ourlet, le tissage spécial de la JPMBB fait qu’elle ne s’effiloche pas. Si vous tirez sur l’extrémité coupée dans sa largeur, elle formera rapidement un petit rouleau (comme sur la longueur de l’écharpe) qui cachera les éventuelles irrégularités de découpage. Vous pouvez dès à présent vous en servir, en appréciant de ne plus vous prendre les pieds dans le tissu !

JPMBB coupée, une fois portée

Le résultat final : l’écharpe ne traîne plus par terre, est plus maniable, et permet toujours de porter un grand (ici avec Léonard, 3 ans).

Et avec les chutes de tissu, vous pouvez même vous faire un joli bandeau pour les cheveux assorti à votre écharpe, ou une écharpe de portage adaptée à la poupée mannequin préférée de votre aînée 😉 !

Une JPMBB pour poupée mannequin

Mlle B. aime beaucoup sa nouvelle écharpe de portage, même si elle l’aurait préféré en rose.

 Besoin de réviser vos nouages ? Les vidéos pédagogiques de Je Porte Mon Bébé se trouvent ici !